Deutsche Traditionen – Brot

Natürlich gibt es Stereotype über Deutschland und die Deutschen. Einige davon stimmen sogar ;-). Die meisten unserer Austauschschüler sind von der Auswahl in unseren Bäckereien überrascht und haben noch nie vorher Schwarzbrot oder Körnerbrot gegessen. Dass eine Mahlzeit nur aus Brot, Butter und Auflage besteht, können sie sich nicht vorstellen. Dies ist also einer der kulturellen Unterschiede, die unsere Austauschschüler bei uns kennenlernen werden.

In einigen Gegenden auf dem Land lebt eine weitere Tradition in den letzten Jahren wieder auf: Brot backen im historischen Backhaus. Wir machen das auch manchmal im alten Backhaus auf unserem Hof in Niedersachsen. Unsere Austauschschüler machen begeistert mit und frisch gebacken aus dem Holzofen schmeckt das Brot gleich noch viel besser.

Das Ergebnis eines produktiven Tages in der Familie. Frisch gebackene und herrliche duftende Brote aus unterschiedlichen Getreidesorten, mit und ohne Körner, mit Sauerteig oder reine Hefebrote. Die Deutschen haben eine unglaubliche Vielzahl an Brotsorten!

 

 

 

Der Ofen in unserem historischen Backhaus ist ca. 2 m lang und es passen ungefähr 40 Brote gleichzeitig hinein. Die Brote werden “frei geschoben”, also direkt auf den Boden des Ofens, der vorher stundenlang mit Holz geheizt worden ist. Das macht sich im Aroma bemerkbar, alle Brote schmecken leicht nach Holzfeuer. Unvergleichlich!

 

 

 

Brot selbst zu backen dauert lange. Der Teig muss angesetzt werden und lange gehen bevor er dann endlich im Ofen gebacken werden kann. Hier ist unser Lieblingsrezept, das bisher noch allen Kindern und Jugendlichen gut geschmeckt hat und auch im Backofen in der Küche gut gelingt:

 

1700 g Weizenmehl (1050), 300 g Roggenmehl (1150), 50 g Salz, 1 Würfel Hefe, 1,5 l handwarmes Wasser

Mehlsorten in einer Schüssel mischen und eine Mulde bilden. Hefe in die Mulde bröseln und ca. 300 ml lauwarmes Wasser dazugeben. Umrühren bis die Hefe sich aufgelöst hat. Diesen Vorteig 3-4 Stunden ruhen lassen. Danach das Salz und das restliche Wasser zugeben und zu einem lockeren Brotteig verkneten.

Den Teig wieder 60 bis 90 Minuten ruhen lassen. Die Teigruhe 2-3x unterbrechen und den Teig nochmals durchkneten. Dann den Teig zu einem Brotlaib formen und auf dem Backblech weitere 30 Minuten ruhen lassen. Vor dem Schieben einen kleinen Schlitz am Brotrand schneiden (sonst reißt es vielleicht ein).

Das Brot im Backofen 250 °C ca. 30 Min. backen, dann Ofen auf 180°C runterstellen und weitere 30 Min. backen. Schmeckt frisch am allerbesten!

 

No New Visa Requirements for US Travelers to Europe

A quick note to Adolesco families regarding news of possible changes to the Visa Waiver Program for US travelers: Your child does not currently need a visa to travel to Europe this summer

The USA and the European Union currently participate in the Visa Waiver Program.  This means that US citizens do not need visas for tourist travel to France, Germany, or Spain for visits of less than 90 days.

In response to ongoing negotiations between the EU and the USA over ‘non-reciprocal’ US visa requirements for citizens of five EU member countries (Bulgaria, Croatia, Cyprus, Poland and Romania), the European Union’s Parliament approved a ‘non-legislative resolution’ on Thursday calling for the EU Commission to urge full visa reciprocity:

“The EU Commission is legally obliged to take measures temporarily reintroducing visa requirements for US citizens, given that Washington still does not grant visa-free access to nationals of five EU countries. In a resolution approved on Thursday, MEPs urge the Commission to adopt the necessary legal measures “within two months.”

The EU Parliament’s move sets a two-month deadline for the EU Commission to act if the U.S. doesn’t change its policy — but the Commission says it may not respond until this summer.

“Margaritis Schinas, the chief spokesman for the commission, appeared to tamp down any expectations that it would impose visa requirements on Americans within two months, as outlined in the Parliament resolution. Instead, he said he advocated “continued engagement and patient diplomatic contacts” with Washington.
The commission will issue a progress report on discussions with the United States, he added, but not before the end of June.”

Further developments would probably require legislative action within EU member states and will likely take time.

At this point your child does not need a visa to travel to France, Germany, or Spain.  We will do our best to keep you apprised of any changes to these policies.  Please note that travel arrangements are made by the individual families, not by Adolesco, and it is your responsibility to be aware of and fulfill any applicable governmental and airline requirements.

To stay up to date, check the website of the nearest French, German, or Spanish consulate (where visa applications would be made in the event they become necessary) as well as the US State Department website for your exchange destination (https://travel.state.gov/content/passports/en/country.html).

http://www.europarl.europa.eu/news/en/news-room/20170227IPR64156/parliament-asks-eu-commission-to-press-for-full-us-eu-visa-reciprocity

https://www.nytimes.com/2017/03/03/world/europe/eu-visas-parliament-united-states.html?smid=tw-nytimes&smtyp=cur

Upcoming Sacramento Area Information Session – Join Us!

Do you live in the Sacramento area?
Looking for more information regarding international exchange programs for your child?

Join us at Adolesco’s upcoming information session:

March 4, 2017; 3:00 – 5:00 pm

Hyatt Regency Starbucks
1123 12th St., Sacramento, CA

One of our alumni parents will be there to host the event, speak more about the program, and answer any questions you may have about Adolesco. Learn more about the benefits of international exchange, including foreign language immersion, cultural experiences, and the lifelong connections your child and family will create.

And best of all, your afternoon brew is on us!

Upcoming San Francisco Area Information Session – Join Us!

Do you live in the San Francisco area?
Looking for more information regarding international exchange programs for your child?

Join us at Adolesco’s upcoming information session:

March 5, 2017; 3:00 – 5:00 pm
Laurel Village Starbucks
3595 California St., San Francisco

One of our local alumni parents will be there to host the event, speak more about the program, and answer any questions you may have about Adolesco. Learn more about the benefits of international exchange, including foreign language immersion, cultural experiences, and the lifelong connections your child and family will create.

And best of all, your afternoon brew is on us!

Upcoming Philadelphia Area Information Sessions – Join Us!

Do you live in the Philadelphia area?
Looking for more information regarding international exchange programs for your child?

Join us at one of Adolesco’s upcoming information sessions:

February 19, 2017 and March 11, 2017 | 3pm

Chestnut Hill Coffee Company
8620 Germantown Ave, Philadelphia, PA 19118

One of our alumni parents will be there to host the event, speak more about the program, and answer any questions you may have about Adolesco. Learn more about the benefits of international exchange, including foreign language immersion, cultural experiences, and the lifelong connections your child and family will create.

And best of all, your afternoon brew is on us!

Nouvelles de Théo et Constance

Bonjour à toute l’équipe d’Adolesco!

Nous espérons que vous allez bien. Ce petit message pour vous remercier de nous avoir permis de réaliser 2 beaux échanges cette année :

– Tout d’abord, Théo et Carlos… Les garçons se sont très bien entendus et partagent une chose: l’entrée dans l’adolescence! 😉 Tous les 2 ont pu découvrir les passions de l’autre et les pratiquer. Ainsi Théo est devenu un bon cavalier et Carlos un bon pilote de modèles réduits volants. L’échange était très riche. Nous avons également très apprécié de rencontrer par 2 fois les parents de Carlos. Chaque famille a ainsi pu découvrir l’environnement de l’autre.

Carlos était très marrant car très bavard et ne réfléchissait qu’après avoir parlé. C’était très drôle parfois! C’est vraiment un garçon attachant.

Lors du séjour de Carlos, nous avons eu la chance d’avoir la visite d’Antonio, le frère allemand de Théo, pour une semaine de vacances à la maison. C’était très sympa d’avoir les 3 garçons au même moment.

– Puis Constance et Matias, les 2 petits compétiteurs timides. Toujours en rivalité mais toujours ensemble. C’était impressionnant de constater le manque de Constance à son retour. Son retour a d’ailleurs été très comique, car elle a mis du temps à retrouver son français. Peut-être est-ce dû au fait qu’elle nous avait demandé de ne l’appeler qu’une fois toutes les 2 semaines?

Les 2 petits se sont très bien entendus surtout côté sportif. Matias était un garçon très mignon, sérieux. Là aussi, nous avons beaucoup apprécié de rencontrer par 2 fois Rosa et Alberto : une fois en France et une fois à Madrid. Même si c’était à chaque fois de courts séjours, nous espérons pouvoir renouveler les rencontres pour plus de temps.

Nous espérons avoir l’opportunité de réunir à nouveau les enfants dans le futur.

Un grand merci encore et peut-être à une prochaine fois pour une nouvelle aventure. En attendant, des amis à nous vous ont contactés afin de vivre à leur tour une belle aventure… 🙂

Nous vous souhaitons d’excellentes fêtes de fin d’année à vous et vos proches.

E. et K.

échange de Margaux

Bonjour Florence,
Je suis rentrée hier soir de mon séjour à Saint-Jacques de Compostelle. J’ai passé presque sept semaines avec Carlota, sa maman et sa petite soeur.
ADOLESCO signifie « je grandis » mais pas seulement. ADOLESCO signifie aussi j’apprends, je découvre et je rencontre. Parce qu’aujourd’hui je me rend compte que quelques semaines passent aussi vite que quelques heures et qu’aujourd’hui ce sont seulement des souvenirs. On pleure autant le premier jour que le dernier. On fait des rencontres inoubliables. Cet échange m’a marqué et je m’en rappellerai toute ma vie. ADOLESCO construit une amitié particulièrement forte, t’offre une seconde famille et créer des liens à l’étranger. Aujourd’hui je voudrais vous dire merci, merci d’avoir écrit nos prénoms ensemble, celui de Carlota et le mien, merci de nous avoir « marier » ensemble.

échange de Bénédicte

Bonjour Adolesco,

J’ai fini il y a un peu plus d’une semaine mon échange en Espagne. Je l’ai passé avec une famille adorable qui m’a tout de suite intégrée à ses enfants ! De mon point de vue, j’étais vraiment comme une sœur, une fille de plus.

C’était un séjour actif, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde !

J’ai affronté mes peurs aussi, comme celle du vide, et ça m’a forcé à sortir de mon confort habituel, à aller vers les autre, à… évoluer, si on veut. Et c’est quelque chose de formidable ! J’ai rencontré tellement de personnes extraordinaires durant mon séjour, que je n’ai qu’une envie : recommencer, repartir, dans la même famille, qui sait 🙂 !

échange de Juliette et Cristina

Coucou florence! C’ est Juliette (de l’échange avec Cristina) je me disais que ce serait bien de te faire un rapport de mon séjour en Espagne Sourire.

Je vais te raconter ces 2 mois, ces 2 mois de bonheur, ces 2 mois où seule la confiance a pu m’aider.

Le 1er jour j’ai pris peur car être dans une famille que tu ne connais pas avec une langue jamais pratiqué et te dire que tu en as pour 2 mois…oui ca m’a fait un peu peur sur le coup et je ne le cache pas. Alors je me suis dis que si je dois y être et que si je veux apprendre il va falloir faire confiance, à soi, et à ma 2 ème famille, se jeter dans l’inconnu en ayant confiance et ne jamais baisser les bras quand on s’exprime, persévérer. Par la suite je n’ai plus jamais pris peur de tout le séjour et bonne nouvelle (enfin pour moi) mes parents et ma famille ne m’ont jamais manqué.

Je ne parlais rien, du coup pendant les heures d’espagnol au lycée je lisais des livres (en espagnol) et regardais le vocabulaire à la fin, je saisissais tout le temps chaque occasion pour apprendre, les premières semaines quand je faisais des phrases en espagnol je les complétais avec des mots anglais puis Cristina me répétait la phrase  tout en espagnol. Et quand je n’arrivais plus à m’exprimer Cristina était TOUJOURS là elle comprenait tout on aurait dit qu’elle lisait dans ma tête elle me comprenait même quand les autres ne comprenaient pas, elle savait exactement ce que je voulais dire.[…]  elle était la correspondante parfaite (même si rien n’est parfait ça l’était presque), je me sentais tout de suite à l’aise avec elle et sa famille, je me suis très vite adapté à tout et je me sentais comme un poisson dans l’eau ! Plus j’apprenais la langue et moins je marquais de notes, j’ai eu l’impression de stagner mais je me suis vite rendue compte que c’était tout simplement parce que j’avais beaucoup appris et qu’il est normal d’avoir cette impression donc je ne perdis pas espoir … puis quelques semaines après je comprenais tout et je pouvais tout dire (certes je pense qu’il devait y avoir quelques fautes dans ce que je disais  mais c’est comme ça qu’on apprend) et au diable l’impression de stagner car l’effet de pouvoir enfin tout comprendre et pouvoir tout dire (même avec des fautes) me donnais une pêche de malade ! Quand j’ai du quitter la famille j’étais vraiment triste… je m’étais beaucoup attachée à elle. Il fallait  partir et comme on le dit souvent “Toute bonne chose a une fin” mais tout ses souvenirs que j’ai vécu restent gravés à jamais et je remercie Adolesco de m’avoir permis cette expérience.

Je te remercie beaucoup a toi et a l’equipe d’Adolesco, j’attends avec impatience Cristina, je prépare son arrivée car c’est samedi et on part lundi lui faire visiter Paris et je vais essayer de faire de mon mieux pour l’accueillir!

Bisou, Juliette.